Géobiologie - Géopractie™ Ou l'art de réguler les champs électromagnétiques

A.M – Luxembourg – Février 2019

Bonjour Dominique, Je me permets de vous écrire suite à votre passage non pas pour témoigner mais simplement vous remercier. Il y a six mois, vous êtes intervenu chez nous suite à une recommendation. Notre magnifique maison que nous avions construite dans un quartier calme avait tout pour être une maison du bonheur. Ce fut tout le contraire. Trois mois après avoir emménagé a commencé le début d’une longue liste d’événements plus graves les uns que les autres : infidélités, comportements incohérents, diagnostique d’une maladie neurodégénerative grave, allergies sévères, problèmes financiers, sommeil de très mauvaise qualité et l’impression générale de ne pas pouvoir se poser dans cet endroit. Vous étiez notre dernier recours, nous étions prêts à vendre. Votre diagnostic à distance, établi suite à l’envoi d’échantillons, révéla des niveaux alarmants de pollution énergétique et nous décidâmes, malgré notre cartésianisme, de vous demander d’intervenir à plus de 800 kms de chez vous . 25 tiges de cuivre et 6 mois plus tard, voici le résultat de votre intervention. Notre famille est radieuse et apaisée. Nous dormons sereinement et notre fils de 9 ans qui se réveillait deux à trois par nuit, également. Les comportements incohérents ont disparu ainsi que les problèmes financiers ( nous avons même reçu des remboursements inattendus des impôts ). La maison est “lumineuse” et plusieurs amis nous ont demandé ce que nous avions changé. L’air y est plus léger et nous pouvons passer des heures tous ensemble à lire ou faire un jeu de société. Des tests cliniques montrent que la maladie neurodegenerative diagnostiquée n'évolue pas et sous certains aspects, elle semble régresser. Nous n'avons qu'un regret, celui d'avoir attendu 6 ans entre le moment où nous avons emménagé et celui où nous vous avons consulté. Nous avons des voisins qui vivent le même cauchemar que celui qui a été le nôtre et ils se refusent à faire quelque chose car comme nous avant eux, ils ont fait des études longues dans un monde qui ne prepare pas à accepter ce que l'on ne comprend parfois pas.